Quel budget en Islande ?

Un voyage en Islande est réputé onéreux. Et il faut bien l’avouer, cette destination se révèle effectivement l’une des plus chères, voire la plus chère d’Europe ! Pas de secret à cela, hélas : on est dans un pays nordique scandinave, et sur une île très éloignée du continent, dépendante des produits importés. En 2018, l’année de notre périple, les prix à la consommation y étaient 50% plus élevés que la moyenne européenne.

Ce serait malgré tout dommage de renoncer à découvrir cette île magnifique, si tel est ton rêve. Le retour d’expérience me fait dire qu’en dehors de certains incompressibles comme la location d’un véhicule (sauf à voyager en bus ou en stop), il est possible de réduire un peu la note. Tout dépend aussi de ta façon de voyager, version “confort” ou plutôt “baroudeur sac-à-dos”… D’ailleurs, c’est une vision trop manichéenne, car on peut très bien mixer les deux. Personnellement, c’est ce qu’on a fait !

Tu trouveras ci-dessous le récapitulatif de notre budget, assorti de quelques commentaires 😉

BILLETS D’AVION

= 330 euros A/R par personne (avec WOW air)

2 conseils :

Réserve tes billets suffisamment à l’avance (6 mois avant, dans l’idéal). On a réservé fin avril, on n’est pas le meilleur exemple…

– Privilégie les compagnies low-cost ! On a opté pour WOW air. C’était avant que la compagnie fasse faillite (mais elle annonce son grand retour). Rien à dire sur les vols, c’était très correct.

HEBERGEMENT

= 450 euros par personne (camping + hostels)

Hostels à Reykjavik, 3 nuits : compter environ 50 euros la nuit par personne dans un dortoir (eh oui, tu as bien lu, bienvenue en Islande…).

Camping en tente, 17 nuits : entre 20 et 35 euros pour un emplacement + la douche chaude (lorsqu’elle existe) => 580 euros au total, répartis entre nous deux.

Le camping nous a vraiment permis d’économiser de l’argent par rapport aux hôtels, guests-houses… pour la plupart desquels il te faudra compter au moins 100 euros la nuit par personne !

TRANSPORTS

= 1 325 euros par personne

Location d’un Dacia Duster (4×4) pour 15 jours avec Blue Car Rental : près de 1 800 euros (ouch !), heureusement répartis entre nous deux.

Essence : près de 300 euros, répartis entre nous deux (le 4×4, ce grand gourmand !).

Bus pour le Landmannalaugar : 184 euros par personne aller-retour.

Ferry pour les îles Vestmann : environ 24 euros par personne aller-retour.

Les transports : assurément notre plus gros poste de dépenses, et un budget incompressible ! A moins de privilégier le bus ou le stop, mais sans garantie de pouvoir tout explorer, il te faudra louer un véhicule. C’est le prix à payer pour l’autonomie. 

– Inclus : le kilométrage illimité, l’assurance aux tiers, la super couverture collision (CDW + SCDW), l’assurance vol (TP), la protection gravier (GP). En ce qui nous concerne, la note s’élevait en tout à 1 650 euros.

– Non inclus : la protection sable et cendre (SAAP), qu’on a préféré prendre pour environ 10 euros supplémentaires par jour. Hautement recommandable dans un pays où les éruptions volcaniques ne sont pas une légende, souviens-toi de l’Eyjafjöll en 2010… Depuis, les scientifiques s’inquiètent régulièrement de l’activité sismique de certains volcans comme Bárdarbunga, Katla, Askja, ou plus récemment l’Öræfajökull. Bref, mieux vaut être prudent ?

Attention ! Un impact sur le pare-brise (gravier) est hyper fréquent, et on en a fait les frais (à Vík, sur une route en réfection). On avait la protection gravier, mais on a quand même dû payer une partie de notre poche, et ça fait clairement monter la note (+ 120 euros)…

Tu te poses certainement cette question, qu’on s’est, bien sûr, également posée avant de partir ! Il n’y a pas de réponse tranchée, mais voici quelques éléments de réflexion :

– En louant une simple voiture berline, tu économises entre 20 et 30 euros par jour (il faut compter environ 1500 euros pour une petite berline sur 15 jours). Evidemment, ce n’est pas négligeable si tu as un budget contraint…

– La route qui fait le tour de l’île (la fameuse Ring Road) est goudronnée et plutôt en bon état. Si tu prévois uniquement de faire le tour de l’île, avec quelques incursions vers les lieux les plus emblématiques, une simple berline peut suffire. Mais attention : si la Ring Road est généralement tout à fait praticable de juin à septembre (tout dépend néanmoins de la météo !), elle peut devenir épique en hiver, lorsqu’elle est verglacée et glissante. Dans ces conditions, la location d’un 4×4 peut s’avérer un choix prudent et raisonnable.

– Les pistes F sont réservées aux 4×4. Si tu veux découvrir notamment les trésors que recèle l’intérieur de l’île (cf. notre aventure magique dans les monts du Kerlingarfjöll), je ne saurais trop te conseiller de louer un 4×4 ! Les routes ne sont pas bonnes et il te faudra possiblement traverser des gués…

ACTIVITES

= 80 euros par personne

La seule excursion qu’on s’est offerte en Islande : notre super sortie aux baleines à Dalvik, bien sûr !

Bon, ce ne sont pas les activités qui manquent en Islande : excursions sur un glacier, sorties en mer, visite d’une grotte de glace en hiver…

Nous, on a été très raisonnables sur ce poste de dépenses, mais il faut dire qu’en Islande, beaucoup de merveilles naturelles s’offrent gratuitement aux yeux des visiteurs !

NOURRITURE

= 400 euros par personne

Courses en supermarché : 110 euros par personne, sachant qu’on avait ramené pas mal de victuailles depuis la France (pâtes, riz, nouilles lyophilisées, cassoulet, soupes, chocolat, biscuits, thé…),  en prévision des prix sur place. Finalement, on n’a pas trouvé que c’était si onéreux, pour des produits certes basiques. C’était peut-être un poil plus cher que les prix parisiens, et encore…

A noter : on ne peut emmener dans ses bagages que jusqu’à 3 kilos de nourriture.

Restaurants et cafés : 290 euros par personne. Pour te donner un ordre d’idée : on a craqué 4 fois pour un resto (dont un excellent dîner de langoustines à Höfn) ainsi que pour des chocolats chauds, qu’on affectionne toutes les deux… Il faut compter facilement 40 à 50 euros pour un repas avec éventuel dessert + une bière (l’alcool est cher en Islande). C’est une somme !

Un conseil : si tu veux préserver ton budget, les déjeuners/dîners au resto ne sont pas indispensables…

AUTRES

= 80 euros par personne

Achat d’une carte routière, de souvenirs, utilisation de casiers pour entreposer nos affaires à Reykjavik…

C’est un budget presque anecdotique, mais prévois tout de même de ces petits extras sur place 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *