Miyajima : traversée en ferry et balade dans les rues

La traversée en ferry jusqu’à l’île de Miyajima

Après Hiroshima, cap sur l’île de Miyajima (ou Itsukushima) ! Pour la rejoindre depuis Hiroshima, il faut emprunter un ferry. La traversée sur la mer intérieure de Seto dure une quinzaine de minutes maximum.

Miyajima est une île sacrée selon la religion shintoïste, sur laquelle il est interdit de naître, de mourir (!) ou d’abattre des arbres. Elle est couverte d’une très belle forêt d’érables et dominée par le mont Misen (530 mètres). C’est un site splendide, qui conjugue mer, plages et montagnes. Il offre une parenthèse vraiment hors du temps et emplie de serénité, de quoi clôturer ce voyage en beauté…

L’arrivée en ferry ménage d’emblée une jolie vue sur les hauteurs de Miyajima et sur son célèbre torii laqué de rouge vermillon. Celui-ci a été bâti dans le sable et semble flotter sur l’eau à marée haute… Une vision onirique et marquante.

L’île de Miyajima : rues piétonnes arborées et cerfs en liberté

Ma première découverte de l’île se fait à travers les rues piétonnes, très animées et bordées de magasins de souvenirs et d’échoppes alimentaires. Il y règne une ambiance balnéaire très agréable. Comme à Nara, des cerfs se baladent ici un peu partout en liberté 

Délices glacés aux saveurs de là-bas

Tout en flânant dans les ruelles, la gourmande que je suis se régale d’une glace parfum sésame et de petits gâteaux au sirop d’érable et à la fleur de cerisier. Miam ! Je me dirige doucement vers le temple Daishō-in, un peu en surplomb de la ville, au pied du mont Misen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *