Reykjavik : Sun Voyager et salle de concert Harpa

Sur le front de mer de Reykjavik, deux architectures d’acier et deux incontournables, le Sun Voyager et la salle de concert Harpa !

Le Sun Voyager (ou “Voyageur du Soleil”), situé sur le front de l’ancien port de la ville, est une célèbre sculpture réalisée en 1990 par l’architecte Jón Gunnar Árnason. Elle représente un bateau viking se dirigeant vers le soleil couchant, promesse de la conquête d’une terre inconnue. Tout un symbole de l’histoire islandaise et une belle réussite artistique.

On y est retournées la nuit tombée, espérant observer des aurores boréales. Il est possible d’en voir à partir de la fin août, mais il faut que les conditions soient réunies et elles ne l’étaient pas ce soir-là…

La salle de concert Harpa est bien plus impressionnante encore. Sa structure en acier est revêtue de milliers de panneaux de verre de différentes couleurs. Le tout forme un design spectaculaire et riche en opportunités photographiques, tant par les perspectives que par les jeux d’ombres et de lumières crées par le reflètement des rayons du soleil…

A la fois salle de concert et centre des congrès, Harpa a été inauguré en mai 2011. L’opéra d’Islande et l’orchestre symphonique national y sont rattachés. A l’origine, l’endroit devait faire partie d’un ensemble d’immeubles résidentiels ou commerciaux. Mais la crise financière de 2008, qui a très lourdement touché l’Islande, a mis un terme à ce projet. Harpa est le seul bâtiment dont le gouvernement a décidé de poursuivre la construction, dans un contexte résolument hostile. Ce bâtiment est finalement devenu un symbole du relèvement économique de l’Islande.

Je me suis beaucoup amusée avec les contre-jours, qui découpaient des silhouettes noires sur fond lumineux et translucide.

Harpa ménage une très belle vue sur le port et ses bateaux à travers ses alvéoles de verre. Le bâtiment semble vouloir s’effacer pour laisser toute sa place à la mer.

Ainsi, deux très belles découvertes ont clos cette journée de détente à Reykjavik. Celle-ci a agréablement ponctué notre séjour avant une dernière étape (et pas des moindres) au Landmannalaugar, dans les hautes terres d’Islande !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *