La crevasse de Rauðfeldsgjá

Ce matin, on commence la journée avec un bon petit-déjeuner dans un café cosy et reposant ! Un écart qui, on doit l’avouer, fait du bien après tous ces jours de camping et de “popote maison” 🙂

Puis direction la crevasse de Rauðfeldsgjá. Tu te demandes peut-être pourquoi aller voir une crevasse ? Eh bien celle-ci mérite le détour car ce n’est pas une petite fissure… Cette grande balafre naturelle s’enfonce en effet profondément au cœur d’une falaise, une gigantesque excavation dans la roche !

Rauðfeldsgjá est mentionnée dans une saga islandaise écrite il y a environ 600 ans. Celle-ci narre une tragique histoire qui se serait déroulée il y a 12 siècles et qui aurait donné son nom à l’endroit.

Un jour, les deux frères Rauðfeldur et Sölvi, âgés de 11 et 12 ans, ont emmené la fille de Bárður, Helga, sur un iceberg qu’ils ont poussé, par jeu, dans l’océan. Mais les vents violents entraînent l’iceberg loin du rivage et Helga disparaît. En l’absence de nouvelles de sa fille, Bárður la croit morte (l’histoire raconte qu’elle aurait, en réalité, atteint le Groënland sept jours plus tard). En proie à une immense colère, il jette les deux frères dans la ravine. Ceux-ci périssent sur le coup. Le père se réfugie ensuite dans un glacier et décide de construire une grotte de glace dans laquelle il vivra des siècles durant. Selon la croyance populaire, il y vivrait encore aujourd’hui.

Autour de la faille, on savoure le panorama, en particulier la vue sur le glacier :

La suite, c’est ici : L’église de Búðir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *