Tour de la péninsule de Tröllaskagi

S’il est un moment enchanteur (parmi beaucoup d’autres !) qui reste gravé dans ma mémoire, c’est celui où, poursuivant notre chemin sur la péninsule du Troll (“Tröllaskagi”), quasi seules au monde, on a découvert de douces et larges plaines mordorées, parsemées de petites fermes, sur fond de montagnes, le tout relié par d’improbables routes traversant le fjord 😍

Une lumière de fin de journée inondait ce panorama magnifique et relaxant, propice à la contemplation et la rêverie. Impossible de résister, on a stoppé la voiture et on s’est repues de ce splendide paysage, qui faisait tant de bien à mon âme ! Volupté et sérénité 🧘‍♀️

Alors qu’on reprenait la route, notre oeil a soudain été attiré par un phénomène optique fascinant dans le ciel, qui nous a laissées muettes de surprise : des lumières jaune et verte formant comme deux grandes étincelles à travers les nuages

Rentrée de notre périple, j’ai cherché à me documenter sur le phénomène, sans trop de succès. Et puis finalement, j’ai eu l’occasion d’en discuter avec un photographe passionné par l’Islande, qui m’a expliqué qu’il s’agissait d’irisation, une forme de diffraction de la lumière. Absolument hypnotique ! 😮

Sur la route pour rejoindre Glaumbær, on a croisé ces très beaux chevaux islandais, dont le port tout à la fois altier et fougueux nous a fasciné :

La suite, c’est ici : La ferme de Glaumbær

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *