Sur la piste de Mjóifjörður

Ce matin, surprise : la belle lumière de la veille a fait place à une brume persistante ! On se rend compte à quel point le climat peut vite changer sur cette île imprévisible 🙂

En dépit de cette authentique météo islandaise, on a très envie de découvrir Mjóifjörður, petit fjord perdu au milieu de nulle part (« fjord étroit » en islandais), ouvert sur un bras de mer et encerclé de deux chaînes de montagnes culminant à plus de 1 000 mètres. Même enveloppé de brouillard, l’endroit, loin de la civilisation, doit être superbe.

C’est donc toute guillerette, emplie d’enthousiasme, de détermination et de courage que je m’engage sur notre première vraie piste islandaise, la route 953, qui doit nous conduire jusqu’au fjord et ses 40 habitants… L’occasion de tester mon habileté à conduire un 4×4 dans la brume sur une piste de graviers, cahoteuse et cahotique 😉

Sur les premiers kilomètres, on est littéralement saisies et envoûtées par la beauté des paysages plongés dans la brume, qui ne sont pas sans rappeler l’Ecosse (en tout cas celle qui peuple mes fantasmes…). Une ambiance hors du commun, mystérieuse et léthargique, qui exerce une étrange fascination.

Mais on déchante assez vite : la piste, déjà sportive car étroite et pleine d’ornières, est d’autant plus difficile qu’on ne voit bientôt plus à trois mètres, alors même qu’on longe, d’un côté des plans d’eau, de l’autre du vide… Prudentes, on a préféré rebrousser chemin dès qu’on en a eu l’occasion !

Après cette amusante mésaventure (même si on n’en menait pas large, sur le moment…), on a roulé sous une pluie continue et les essuie-glaces ont fonctionné à plein régime.

On s’est finalement réfugiées en début d’après-midi dans un improbable petit café en bord de route à Stöðvarfjörður. Ce café est abrité par un musée de pierres et de minéraux de l’Est de l’Islande, une incroyable collection (plus de 100 000 pierres !) réunie tout au long de sa vie par une seule femme nommée Petra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *