Skógafoss

Réveil tout en bêlements ce matin ! Intriguée, je soulève la toile de tente et me retrouve nez à nez avec un mouton nonchalamment installé devant l’entrée. Après un échange de regards, il rejoint lentement ses congénères et c’est avec beaucoup d’amusement que je les observe arpenter le camping au milieu des tentes, voitures, vans et campings-car…

Notre première étape de la journée : Skógafoss, qui fait partie des plus beaux sites de la côte sud de l’Islande et impressionne dès le premier coup d’oeil !

Tombant d’une falaise moussue de 62 mètres de haut, cette chute d’eau de 25 mètres de large est alimentée par la fonte des calottes glaciaires qui l’environnent. Elle a véritablement de quoi fasciner, tant par ses dimensions atypiques que par son impétuosité.

La légende raconte qu’un Viking aurait déposé un trésor derrière la cascade, lequel aurait ensuite été découvert par un enfant qui, compte tenu du poids conséquent du butin, n’aurait pu en ramener qu’une poignée…

Pas facile de l’immortaliser de près sans être complètement éclaboussés, moi et mon appareil photo 😊 Un flou plutôt artistique, qui ajoute peut-être (?) à la magie du lieu. Si toi aussi tu te rends à Skógafoss , je ne saurais trop te conseiller de te munir d’une grande cape de pluie et de quoi protéger tes appareils électroniques !

Il est possible de monter en haut, par un escalier abrupt, pour une vue encore plus vertigineuse…

Arrivées au sommet de Skogafoss, on décide de faire un petit bout de chemin en longeant le cours d’eau. Nombre de petites cascades ponctuent le parcours, tout est très vert et couvert de mousse.

L’endroit a définitivement des petits airs d’Ecosse, du moins de ce que j’imagine de l’Ecosse !

En bref, une jolie balade nature, certes pas indispensable mais qui prolonge agréablement la découverte de Skógafoss 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *