La plage de Reynisfjara

C’est sous un ciel un peu plombé que nous découvrons la plage de Reynisfjara, une petite merveille ! Unique en son genre, c’est l’une des dix plus belles plages non-tropicales du monde.

Et en effet, comment ne pas se sentir soudain sur une autre planète lorsque, foulant l’immensité de sable noir qui s’étend devant nos yeux, ces derniers se retrouvent très vite hypnotisés, pour commencer, par les gigantesques grottes et colonnes basaltiques formées dans la falaise (Reynisfjall) ?

A côté de ces géantes et sublimes oeuvres d’art de la Nature rivalisent les bizarres aiguilles rocheuses (stacks) de Reynisdrangar qui semblent émerger de l’océan ! La légende raconte qu’il s’agirait de trolls qui, tentant de traîner un trois-mâts jusqu’au rivage sans y parvenir, se seraient figés en pics de pierre sous les ardents rayons du soleil.

Un mythe auquel on a très envie de croire, compte tenu de l’atmosphère brumeuse, magique et mystérieuse qui règnait ce soir-là à Reynisfjara !

D’ailleurs, le folklore islandais, en particulier la croyance en l’existence d’un peuple caché (Huldufólk) composé d’elfes, de créatures et de personnes invisibles, m’a soudainement donné l’idée des photos qui suivent, réalisées grâce à une pose longue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *