La carcasse d’avion de Sólheimasandur

63.459523 -19.364618 ! Voici les coordonnées GPS d’un endroit devenu une véritable attraction en Islande, au point qu’il est désormais quasiment impossible de le découvrir sans âme qui vive autour.

Il s’agit de l’épave d’un avion Douglas DC-3 de l’US Navy, sur la plage de sable noir de Sólheimasandur.

Pour découvrir l’épave, il faut le vouloir et d’abord parcourir quelque 4,1 kilomètres à pied, soit 45 minutes de marche au milieu… de rien. Du sable et des graviers à perte de vue, voilà qui est pour le moins déroutant !

Et la question qui te brûle les lèvres, bien sûr, c’est “pourquoi diable cet avion s’est-il retrouvé là ?”

En fait, l’accident date de 1973, pendant la guerre froide : l’avion acheminait du matériel militaire pour une station radar mais un important dépôt de glace, alourdissant sensiblement la carlingue, le contraint à atterrir en urgence sur une rivière gelée qui cède sous le poids de l’appareil.

Heureusement, il n’y aura pas de morts à déclarer parmi l’équipage, mais la carcasse a été abandonnée dans cet endroit étrange, isolé et désertique.

Si on a pesté contre les kilomètres qui nous ont séparé de la fameuse carcasse, dans un environnement vide et froid, et contre les touristes qui en avaient fait leur terrain de jeu sans égards pour la préservation du site, on a quand même été largement conquises par l’ambiance dramatique, post-apocalyptique qui règne tout autour !

Le vent, le sable, les graviers, les embruns, une noire immensité : toute cette nudité, austère, ne laisse pas indifférent…

La suite, c’est ici : La péninsule de Dirhólaey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *