8 août 2018 : arrivée à Reykjavik

A l’issue d’un voyage en avion sans problème, on arrive surexcitées à Keflavik. Petite ville d’Europe, petit aéroport. On est déjà dépaysées ! C’est le début de soirée et le jour commence à décliner lentement. On avait réservé à l’avance (sur GetYourGuide, tour-opérateur Reykjavik Excursionsun bus pour aller de l’aéroport à notre auberge de jeunesse à Reykjavik, et on se met donc en quête de notre moyen de transport. Tout est bien organisé et on le trouve rapidement.

Durant le trajet, on a tout le loisir de découvrir nos premiers paysages islandais. Des étendues de rocaille, adoucies par la superbe lumière du soleil couchant. Quelque chose dans cette lumière et dans les formes évolutives que prennent les nuages me semble plus magique, plus intense. J’ai tellement hâte d’en découvrir davantage !

Arrivées à la station de bus, on doit se rendre à pied jusqu’à l’auberge, et le trajet se révèle plus long que prévu. Il l’est d’autant plus qu’on finit par se perdre un peu, alors qu’on est très chargées en bagages. Fatiguées mais néanmoins amusées par la situation, on décide d’en prendre notre parti et de ne pas nous empêcher de profiter de la beauté des endroits qu’on traverse, nimbés de lumière rosée.

Notre sens de l’orientation se révèle décidément très médiocre ce soir-là… On continue de se paumer sur les grandes artères de Reykjavik, ce qui nous oblige plusieurs fois à revenir sur nos pas. Une vraie catastrophe 😀 La ville n’est pourtant pas si grande…

On se fera très gentiment aider par un Islandais qui passe à vélo. Ce qui nous évitera finalement de déambuler dans les rues de Reykjavik une fois la nuit tombée ! Ce soir-là, on prend nos quartiers à l’auberge de jeunesse et on ne fait pas long feu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *